Massage Sonore

Le massage sonore est souvent associé à un moment de détente et de relaxation.

Aussi appelé massothérapie, c’est un art pratiqué depuis la nuit des temps. Il s’agit d’une technique qui vise principalement à assurer le bien-être du corps et de l’esprit. Bien au-delà des bienfaits relaxants, le massage entre dans le cadre de la médecine douce et peut être utilisé à des fins d’autoguérison.

Ce type de massage ancien se présente sous différentes formes, selon le pays dans lequel il est pratiqué. Parmi les types de massage qui existent, on peut retrouver le massage sonore aux bols tibétains.

Qu’est-ce que c’est ? Quelles sont les origines de cette pratique ? Comment se déroule la séance ? Découvrez dans cet article tous les détails sur ce sujet.

massage sonore aux bols tibétains

1 – Le massage sonore aux bols tibétains, c’est quoi ?

Il s’agit d’un type de massage peu commun que l’on retrouve dans certains salons de bien-être.

Les termes « massage au bol » peuvent être intrigants. Et on se demande sûrement ce que le mot « sonore » fait là-dedans alors qu’on est sensé parler de relaxation et de modelage corporel. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le procédé n’a rien de folklorique.

Plus concrètement, il s’agit d’une technique de massage par la vibration sonore. Celle-ci est émise par des bols tout droit venus du Tibet. Façonnés à partir de métal pur, ces récipients émettent une résonance qui participe à la méditation du corps et de l’esprit. Ils déploient leurs ondes et feront vibrer les corps en présence.

Le massage aux bols tibétains est également appelé massage aux bols chantant. C’est un type de soin énergétique qui vise principalement à apporter un lâcher-prise au physique et au mental pour rééquilibrer l’organisme.

massage avec un bol chantant tibétain

2 – Les origines du massage sonore aux bols tibétains

Avant de plonger dans l’histoire du massage sonore du Tibet, il est important de développer les origines du fameux bol tibétain.

Bols chantants et Orient

Il s’agit d’un outil qui remonte à plus de 6 000 ans av. J.-C. L’origine du bol tibétain viendrait du chamanisme tibétain, autrement appelé religion Bön. Cette histoire trouve ses origines bien avant l’arrivée du Bouddhisme (500 ans avant J-C).

En ces temps, les moines utilisaient ces bols dans la vie de tous les jours pour méditer. Ils s’en servaient aussi pour les offrandes.

Mais plus tard, les bouddhistes tibétains se sont approprié cette pratique pour réaliser les rituels de méditation et appeler les esprits. Les bols tibétains ont ainsi été utilisés pour la pratique de nombreuses disciplines comme le yoga, le Reiki, le shiatsu et autres pratiques asiatiques.

Comme leur nom l’indique, les bols tibétains sont fabriqués principalement au Népal et au Tibet. Ils existent en de nombreuses formes. D’ailleurs, chaque bol est forgé de manière différente par des artisans talentueux. Selon la légende asiatique, les bols tibétains étaient utilisés par les Japonais pour se soigner de différentes maladies.

Les bols tibétains sont également utilisés par les chamans pour leurs propriétés curatives. En effet, ceux-ci considèrent que ce genre d’outils permet d’émettre un ensemble de sons, à l’image d’une approche sacrée aux multiples vertus thérapeutiques. Ils étaient aussi offerts comme cadeaux de mariage. Les bols tibétains ont également pris une place importante dans la culture himalayenne. Ils devenaient une monnaie d’échange chez les populations indiennes et népalaises.

Bols chantants et occident

C’est plusieurs milliers d’années plus tard que cet outil arrive en Occident, plus précisément dans les années 80. Un physicien allemand appelé Peter Hess a emporté une partie des traditions tibétaines et s’en est servi pour créer le massage sonore.

Selon les croyances, chaque corps posséderait sa propre fréquence. Celle-ci subit de nombreux déséquilibres comme le stress, la peur et autres. Ces émotions affectent l’organisme sous forme de maux. C’est en ce sens que ce spécialiste a cherché un moyen naturel de drainer le corps et libérer les tensions en s’inspirant des gestes tibétains ancestraux.

composition des bols tibétains

3 – Secret de composition des bols tibétains

Les bols tibétains sont façonnés à l’image des cloches métalliques. Autrefois, les nomades martelaient les bols en cuivre pour cuisiner. C’est plus tard que les forgerons ont travaillé des alliages plus recherchés et ont découvert les bienfaits des vibrations provoquées par la percussion des bols tibétains. En effet, les alliages se sont affinés au fil du temps, parallèlement aux techniques de martelage.

Composition d’origine

Au départ, les Tibétains possédaient les métaux et les Népalais détenaient les compétences. Les bols tibétains sont composés d’un alliage de 7 métaux, qu’on appelle donc bol tibétain 7 métaux dont  :

  • l’argent
  • le cuivre
  • l’étain
  • le fer
  • le mercure
  • l’or
  • le plomb.

Ces 7 métaux correspondraient aux 7 planètes, dont la Lune, Vénus, Jupiter, Mars, Mercure, le Soleil et enfin, Saturne. Les 7 métaux représentent également les 7 jours de la semaine.

Secret de martelage des bols tibétains

Les bols tibétains sont travaillés en plaque et sont martelés à plusieurs reprises pour obtenir la forme voulue. C’est uniquement l’alliance de ces métaux qui permet d’obtenir de belles vibrations sonores.

La période de martelage aurait des effets sur la qualité des bols. Ceux qui sont martelés en hiver seraient meilleurs que ceux martelés en été. En effet, les températures élevées ont des effets négatifs sur l’assemblage moléculaire des métaux. Cela est également presque insupportable pour les hommes qui travaillent dans des conditions étouffantes durant les périodes estivales.

4 – Comment fonctionnement les bols chantants tibétains

D’après les spécialistes en neuroscience, le son aurait une influence sur les fonctions cérébrales et le système nerveux. Il aurait également des effets sur la chimie du corps et la ré-harmonisation de l’organisme.

Les effets du son

Le son et la vibration agissent en premier lieu sur le plan physique. Puis, le massage provoque un lâcher-prise total sur l’ensemble du corps. Chaque cellule du corps absorbe les vibrations positives des bols tibétains. Ceux-ci pénètrent au plus profond de l’organisme.

Certaines études scientifiques mènent à penser que l’être humain vit dans un monde vibratoire où tout est vibration. Les sons auraient ainsi des effets sur l’ensemble du corps humain. Ils auraient des influences sur le système énergétique du corps humain en se débarrassant de toute forme d’énergie négative inconsciente ou consciente.

Le rôle des ondes alpha

Les ondes émises par les bols stimulent le corps pour rééquilibrer sa fréquence harmonique. Cela permet également de produire des ondes alpha pour apaiser le corps. Ces ondes sont produites par le cerveau en état de sommeil profond, un peu comme une forme d’hypnose.

En revanche, il est important de préciser que les bols tibétains ne guérissent pas et ne remplaceront jamais la médecine conventionnelle. Ils sont utilisés en complément et aident le patient vers le chemin de l’autoguérison. Cette pratique vise principalement à rétablir l’équilibre des énergies dans le corps. Lorsque celles-ci sont purifiées, la santé physique et mentale aura les bases nécessaires pour guérir.

5 – Les bienfaits du massage sonore aux bols tibétains

La massothérapie sonore aux bols tibétains s’est fait une place dans la médecine douce. Cette pratique est particulièrement appréciée de part ses facultés à remettre le corps et l’esprit en raccord parfait.

Coups de pression, frictions et sons traditionnels sont au rendez-vous pour permettre à l’organisme de s’orienter vers un rééquilibrage des énergies.Grâce à des gestes ancestraux, parfois alliés à des plantes et des huiles naturelles, ce rituel offre de nombreux bienfaits sur la santé. Le massage sonore aux bols tibétains intervient principalement sur 3 niveaux.

5.1 Le plan physique

Le massage sonore réduit le Stress

Tout d’abord, cette pratique est réputée pour réduire le stress. Elle amène le corps vers un lâcher-prise total et un état de bien-être, que ce soit pour le corps ou l’esprit. Puisqu’il s’agit de massage, il vise à soulager les courbatures, la fatigue physique et mentale, apaiser les tensions musculaires, etc. Comme la méthode wim hof, il soulage également les articulations après un effort physique intense. Il peut également améliorer la dilatation des vaisseaux sanguins et favorise une meilleure circulation du sang.

Le massage sonore améliore la digestion

Le massage sonore tibétain permet aussi d’améliorer la digestion et d’atténuer les troubles de l’appareil digestif. En effet, les séances de massage sonores aux bols tibétains sont généralement commencées au niveau du ventre, comme énoncé plus haut. De plus, ce type de massage peut être bénéfique pour les femmes qui souffrent des règles douloureuses.

Le massage sonore contre les insomnies

En outre, cette technique aide à la lutte contre l’insomnie. Face au rythme quotidien, on peut être victime de stress empêchant le maintien d’une qualité de sommeil optimale. Grâce à cette pratique, l’organisme retrouvera le chemin vers la paix ainsi que vers une profonde sérénité. Elle est ainsi parfaite pour les personnes qui ont du mal à s’endormir ou celles qui ont d’autres formes de troubles du sommeil.

Massage sonore et respiration

Les ondes sonores résonnent dans les cavités osseuses de l’organisme. Cela permet en partie de libérer les voies respiratoires en donnant à la cage thoracique tout l’espace qu’il lui faut pour fonctionner correctement. En effet, on a parfois tendance à oublier d’inspirer et d’expirer convenablement face au rythme quotidien. Ce genre de massage peut ainsi entrer en scène en améliorant la respiration.

Massage sonore et maux de tête

Le massage sonore aux bols du Tibet offre de multiples vertus sur le plan psychique. Tout d’abord, il permet d’éliminer le stress et l’anxiété. D’ailleurs, cette technique de soin est réputée pour ses effets calmants sur le système nerveux. Les personnes souffrant de tensions intellectuelles pourront également profiter des bienfaits de ce type de pratique. Le massage sonore aux bols tibétains permet d’apaiser les maux de tête et autres formes de troubles. Il aide à réguler le taux de glycémie et à réduire les problèmes de tensions artérielles.

Massage sonore et immunité

C’est aussi une pratique thérapeutique qui booste le système immunitaire. En effet, elle améliore la mobilisation des défenses naturelles du corps. Elle aide également à régler toutes formes de troubles hormonaux.

Massage sonore et ouïe

Après une séance de massage sonore aux bols du Tibet, les cinq sens seront plus développés, particulièrement celui de l’ouïe. En effet, la personne massée pourra observer une acuité auditive plus développée. La sensation peut disparaître au bout de quelques jours.

Enfin, le massage sonore aux bols tibétains permettrait une récupération plus rapide après une blessure superficielle ou une maladie.

5.2 Le plan émotionnel

Le massage sonore et les émotions négatives

Le massage sonore agit également sur le plan émotionnel. En effet, cette pratique ancestrale permet de se libérer des émotions traumatisantes comme la peur, l’angoisse, etc.
Elle régule les émotions négatives et permet de se connecter à son être intérieur. Grâce à des techniques particulières, le massage sonore aux bols tibétains permet de débloquer et de libérer les émotions enfouies. C’est une piste envisagée en cas de dépression.

Le massage sonore et les émotions positives

Le massage sonore aux bols tibétains est aussi idéal pour les personnes qui souhaiteraient manifester plus de joie dans leur quotidien. C’est également une pratique conseillée pour ceux qui souhaitent développer leur créativité et leur esprit d’imagination. De nombreuses personnes ayant déjà testé cette technique de massage ont témoigné de son effet positif sur l’humeur. Outre le bien-être du corps, l’équilibre des énergies de l’organisme, le massage sonore aux bols tibétains aide une personne à rayonner de joie.

5.3 Le plan énergétique

L’homéostasie

Cette technique de massage permettrai d’augmenter l’énergie vitale de l’organisme. Elle optimiserait aussi les fréquences vibratoires du corps et harmonise les centres d’énergie ou chakras. En ce sens, les différents gestes effectués au cours de la séance permettent de débloquer les nœuds énergétiques et de faire circuler l’énergie correctement.

Le massage sonore aux bols tibétains permet surtout d’entretenir l’électromagnétisme dans le corps. Il aide surtout à retrouver l’équilibre. Cela est appelé « homéostasie ».

Recharger l’équilibre énergétique

En bref, le massage sonore aux bols tibétains permet de recharger l’équilibre énergétique du corps. Il soulage tous types de désordres émotionnels ou psychologiques qui peuvent nuire au bien-être d’une personne. Pour profiter pleinement des bienfaits de cette pratique, il est important, non seulement d’écouter la résonance du son, mais surtout de ressentir les vibrations sonores dans toute sa profondeur.

Ce qui est sûr, c’est que de nombreuses personnes sont convaincues par le massage sonore aux bols du Tibet.

Après une séance comment se sent-on?

Après la séance, le corps est entièrement relaxé. La personne massée aura l’impression d’avoir participé à un voyage intérieur au plus profond de son être. Elle se sentira plus légère, débarrassée de toutes les énergies négatives. Le massage créera une sensation de reconnexion à soi, comme un cocon qui enveloppe l’esprit.

séance de massage au bols tibétains

6 – Déroulement d’une séance de massage sonore aux bols tibétains

Tout d’abord, il est important de préciser que le massage sonore aux bols tibétains se pratique dans une ambiance calme et apaisante. La salle doit également être chauffée pour que la personne n’ait pas froid.

Préparation

Avant de passer au massage, la personne doit au moins boire un verre d’eau pour bien hydrater son organisme. Cela facilitera le massage sonore. Il est aussi conseillé de placer une serviette sur le dos de la personne massée pour permettre le déplacement facile du bol tibétain.

Pendant la séance

Il faudra s’allonger sur un lit de massage en se tenant bien droit. Le masseur prépare 7 bols tibétains, à l’image des 7 chakras.

Disposition des bols

Les 3 premiers bols seront disposés sur le dos du patient de façon linéaire. Les 4 bols restants seront placés à proximité. Le poids du bol se situe généralement entre 1 kg et 2,5 kg. Il va alors se baser sur le poids de la personne pour choisir les bols adaptés. En effet, il ne faut pas que le bol oppresse le corps. En revanche, si le bol est trop léger pour la personne, il n’aura aucun effet. Il faudra ainsi trouver le bon équilibre.

Les bols seront posés le long de la colonne vertébrale. Les 3 doigts du masseur seront placés à l’intérieur du bol avant que celui-ci ne le fasse résonner. Le masseur déplacera le bol de quelques centimètres en fonction des problèmes de la personne. Les spécialistes recommandent de commencer par le ventre puisque celui-ci représente le premier cerveau du corps.

Le chant des bols tibétains

Le masseur fera chanter le bol en le frappant à l’aide d’un maillet ou d’un bâton, à l’image d’un gong. La vibration du bol émettra des sons apaisants et harmonieux. Les ondes plongeront le corps et l’esprit dans une méditation profonde, aidant l’organisme à se débarrasser du stress et des énergies négatives.

Les différentes techniques

Il existe différents types de rituels, selon les bienfaits souhaités. Il y a, par exemple, un rituel de modelage des pieds qui permettra de stimuler les zones réflexes dans le but d’apporter le bien-être et la paix intérieure. 

Pour chaque blocage, la sonorité du bol devra être différente. Plus la sonorité est longue et fluide, plus les énergies indiquent une grande fluidité. Par ailleurs, si la sonorité est courte et moins fluide, cela indiquera un blocage sur cette partie du corps. Le but n’est pas d’insister sur la région bloquée, mais plutôt de stimuler progressivement la zone au fil des séances, à raison d’une fois par semaine.

Au cours du massage sonore, le corps est dans un état de détente totale. C’est là que le processus d’autoguérison commence.

Après la séance

Lors de la fin de chaque séance, la personne massée doit impérativement boire de l’eau pour réhydrater son corps. Ce genre de massage est idéal le soir, avant d’aller se coucher. En effet, les vibrations émises par les bols tibétains permettent de détendre le corps, ce qui aidera la personne à trouver le sommeil plus vite.

7 – Comment faire chanter son bol tibétain

Pour utiliser un bol tibétain et à défaut de pouvoir se rendre dans les salons de massage proposant des rituels de massage sonore aux bols tibétains, il est tout à fait possible de réaliser cette pratique soi-même. Il faudra tout d’abord se procurer des bols et des bâtons. Le bâton devra être choisi en fonction de la taille du bol.

Technique

  • Tenir le bâton à 75 ° et le faire tourner sur le bord extérieur du bol.
  • Maintenir une pression soutenue, ainsi qu’une certaine vitesse
  • Réaliser un mouvement circulaire, notamment des rotations avec le poignet et le bras
  • Lorsque la vibration se fait ressentir, on laisse le son se propager dans les cellules du corps pour en tirer tous les bienfaits.

Ainsi, il n’est pas nécessaire d’être un expert ou un musicien pour pratiquer un massage aux bols tibétains. Le plus important est de se laisser aller à la vibration. Il faut développer son ressenti.

8 – Guide pour choisir un bol tibétain

Comme énoncé plus haut, les bols tibétains existent en de nombreuses formes et dimensions. Si vous envisagez d’acheter votre propre bol tibétain, sachez qu’il faut être particulièrement attentifs à certains critères.

Tout d’abord, retenez que la qualité du bol réside plus dans la vibration du bol que du son qu’il émet.

La taille du Bol

Il existe de grands bols, avec un diamètre de 25 cm et bien plus. Ceux-ci sont particulièrement appréciés pour la profondeur de leurs vibrations. Cela leur permet de calmer instantanément l’organisme. Ce type de bol est généralement utilisé pour le bas du corps.

Ensuite, il y a les bols de taille moyenne, mesurant entre 12 à 25 cm. Ils sont assez puissants pour être utilisés en aérien. Par ailleurs, ils sont assez légers pour être posés sur le corps. Ce genre de bols offre des vibrations équilibrées, variant de l’aiguë aux graves.

Enfin, les bols de petite taille mesurent moins de 12 cm de diamètre. Ils permettent de produire des sons plus aigus. Ils sont ainsi utilisés pour apaiser le mental en purifiant l’aura.

L’épaisseur du Bol

L’épaisseur est également un aspect important à considérer lors du choix d’un bol tibétain.

La note fondamentale

La présence de la note fondamentale varie en fonction de l’épaisseur du bol. Un bol plus épais produira ainsi une note fondamentale plus accentuée. En revanche, un bol plus fin sera plus élastique et produira ainsi un son plus grave qui permettra aux harmoniques de se développer.

La forme

La forme est aussi importante. Le fond peut être large comme étroit. Les parois peuvent également être droites ou bombées. Certains modèles sont également dotés d’un socle.

Les spécialistes de ce genre de pratiques pensent qu’il est important de choisir un bol tibétain en écoutant son intuition. Pour ce faire, il suffit d’être à l’écoute et de frapper le bol. L’idée est de laisser parler l’intuition, d’écouter sa voix intérieure et de se laisser naturellement guider par le ressenti.

Les bols sont généralement onéreux, d’autant plus si l’on souhaite acquérir une grande palette. Par ailleurs, il existe une solution pour les petits budgets. Il s’agit d’investir dans l’achat de plusieurs mailloches et bâtons pour pouvoir produire des sons et vibrations différentes en utilisant le même bol.

9 – À qui est destiné le massage sonore aux bols tibétains ?

D’une manière générale, le massage sonore aux bols tibétains s’adresse à tous. Enfants, adultes et personnes âgées peuvent en tirer les bienfaits.

C’est une pratique qui est adaptée à tous ceux qui souhaitent se détendre et s’offrir un moment de pur bien-être. Le massage sonore aux bols tibétains est également parfait pour les personnes qui souhaitent vivre une nouvelle expérience.

Tout le monde peut également réaliser un massage sonore, à condition de bien respecter toutes les conditions.

10 – À qui s’adresser ?

Pour une première expérience, il est toujours recommandé de prendre contact avec un professionnel. Celui-ci propose un accompagnement personnalisé, selon les objectifs et les blocages de chacun. Cette expérience à la fois sonore et vibratoire conduira la personne massée dans un état de détente profond.

De plus, un spécialiste dispose du savoir-faire, des compétences et de l’expérience nécessaires pour faire découvrir tous les bienfaits de ce genre de pratique. Il connaît tous les outils sur le bout des doigts et saura les utiliser pour apaiser différents troubles. Il saura aussi choisir la méthode d’approche la mieux adaptée pour chaque personne.

11 – Les contre-indications aux massages sonores aux bols tibétains

Bien que le massage sonore aux bols tibétains soit une pratique naturelle et sans dangers pour la santé, il existe néanmoins quelques contre-indications à respecter.

Tout d’abord, il est particulièrement déconseillé de poser des bols tibétains sur des personnes ayant des tiges en métal dans le corps. Celles-ci sont communément connues sous le nom de « pace maker ».

Les massages sonores aux bols tibétains ne sont pas adaptés aux personnes sujettes à une malignité locale ou une infection locale aiguë. C’est aussi une pratique qui ne peut pas être réalisée sur des patients porteurs d’un stimulateur cardiaque.

Ensuite, les massages sonores aux bols tibétains peuvent être pratiqués sur les femmes enceintes. En revanche, il faudra éviter de pratiquer ce genre de massage au-delà du 8e mois de grossesse. Par ailleurs, on peut placer le bol en aérien et l’aligner au cœur.

Ce genre de massage ne peut pas être pratiqué au-dessus des zones de thrombose ou autres problèmes vasculaires.

Ce genre de pratique est également déconseillé aux enfants moins de 7 ans. Au-delà de cet âge, les massages sonores aux bols de Tibétains porteront leurs fruits, en particulier chez les enfants hyperactifs.

Article écrit par Bertrand du Bol Tibétain

 

 

Vous avez aimé cet article? Aidez-moi à le faire connaître en le partageant sur les réseaux sociaux!

Il vous suffit de cliquer ici –>

Pour pouvoir suivre les nouveaux articles, c’est par ici –>

Recevoir les nouveaux articles par mail
 

Recevoir les nouveaux articles par mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *