La recherche d'un Yogi établi en Samahadi

A peine arrivé dans le village de mon ami Rakesh, il me confie avoir trouvé ce qu’il cherchait depuis 5 ans. Enfin plutôt celui qu’il cherchait. Il avait entendu dire qu’il existait en Inde des personnes établies en Samahadi. C’est un état de pure concentration où l’esprit est très calme, très affuté, et rempli de paix. Il existerait 8 stades graduels de Samahadi. Aussi, il se dit que les prophètes comme Moïse, Jésus, Mahomet ou plus à l’est les maîtres tel que Patanjali, Lao Tseu auraient atteint un de ces stades.

Vue de l'ermitage

Après 5 ans de recherche donc, il avait enfin trouvé une telle personne et identifié la zone où se trouvait son ermitage. Une bonne nuit de sommeil plus tard, nous partons à bord d’une moto 125 CC à travers les plaines désertiques de la région de Gwalior. Les 45°C réglementaires de cette période sèche ne suffiront pas à interrompre le ronronnement du moteur… Le manque d’eau presque !

Nous arrivons finalement au dit village, et trouvons un ancien prêt à nous montrer le chemin. Ce que je ne savais pas c’est que nous n’étions qu’au début des péripéties !

Si nous voulons arriver à notre destination, il va falloir arpenter les chemins de « randonnée » à bord de notre bolide. L’option moto-cross n’était pas mentionné dans le contrat mais qu’à cela ne tienne ! Après un long moment, nous nous trouvons tellement perdu au milieu de nulle part que je commence à penser qu’il s’agit d’un guet-apens…

Vue de la cahute

Et puis voilà qu’on aperçoit une rivière à l’horizon. L’ancien nous conseille alors de laisser la moto là et de terminer à pied. A pied nu devrais-je même dire ! Car il n’y a pas de pont pour traverser, ce qui me rend très serein connaissant les normes d’hygiène indiennes. Pas question pour autant de faire demi-tour, alors on enlève les chaussures, le téléphone dans les chaussures et on avance ! Le courant est léger mais l’eau monte quand même jusqu’à la taille, va falloir rester sur les appuis si je veux ramener mes photos à la maison ! Tant bien que mal nous réussissions la traversée ultime, et après une dernière montée nous trouvons l’ermitage ! « Enfin », pensons-nous silencieusement.

 

Tu as aimé cet article? Aide-moi à le faire connaître en le partageant sur les réseaux sociaux!

Il te suffit de cliquer ici –>

Pour pouvoir suivre les nouveaux articles, c’est par ici –>

Recevoir les nouveaux articles par mail

3 SESSIONS DE YOGA OFFERTES


 

 
Recevoir les nouveaux articles par mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *